Les événements actuels

Aucun événement à venir

Evénements à venir

FMJD

La fédération Mondiale des Jeux de Dames (FMJD, www.fmjd.org)  a été fondée en 1947 par quatre fédérations, celles de la France, des Pays-Bas, de la Belgique et de la Suisse. Sa mission principale était de réguler les compétitions lors des championnats internationaux.

Bien que des champions du monde aient été proclamés dès 1897 en France et aux Pays-Bas, l’augmentation du nombre de pays et le désir d’avoir des compétitions plus régulières ont donné de l’essor à cette organisation internationale. Depuis ses tous débuts, la FMJD s’est agrandie et elle est composée à présent de presque cinquante fédérations nationales participantes.

La FMJD est devenue membre de SportAccord, l’association de tutelle pour tous les sports reconnus internationalement en tant que disciplines olympiques ou non – comme dans le cas du jeu de Dames – . De ce fait, la FMJD fait partie d’un mouvement plus général (celui de la FIDE (échecs) et de la WBF (bridge) qui intègre les sports cérébraux dans l’arène des sports ordinaires, une extension que la vision de la FDJM souhaite prôner.

Les compétitions pour le titre mondial se sont déroulés avec régularité, la succession de titres de champions du monde n’a jamais été interrompue depuis la date de sa création. La lutte bilatérale entre la France et les Pays-Bas s’est transformée en lutte internationale, dans laquelle le Canada et l’Union Soviétique sont entrées en 1956, produisant ainsi des champions issus des quatre coins du monde.

En 1963 le monde a vu un challenger sénégalais pour le titre, qui est en effet devenu champion du monde. Les Pays-Bas ont poursuivi leurs tentatives pour obtenir le titre le plus haut, et pendant les décennies suivantes, la lutte se tenait entre les Pays-Bas et l’Union soviétique. Après la chute du régime soviétique, la Russie a continué de dominer les championnats du monde, le titre a été remis en cause seulement par un succès occasionnel de la Lettonie. Histoire des Titres mondiaux

La FMJD a progressivement élargi son champ d’activités : des championnats pour les femmes ont été introduits en 1973, en 1971 pour les juniors, en 1988 pour les cadets et en 1989 pour les filles. Les championnats par équipe, appelés « Olympiades » ont débuté en 1967 pour les seniors, puis en 1987 pour les juniors. Solidement installée en Europe, la FMJD organise des championnats européens depuis 1965.

Plus tard, les activités sur les autres continents sont aussi devenues plus importantes, et actuellement des tournois continentaux ont lieu en Europe, Afrique, Asie et Amérique. Pour ce système de tournois, la FMJD a développé des confédérations continentales qui s’occupent de toutes les compétitions au niveau du continent. Récemment, en Europe, des championnats individuels – tant pour les seniors que pour les jeunes, ont été complétés par des compétitions de clubs internationaux.

D’autres compétitions sont sous l’égide de la FMDJ. Il y a une commission spéciale pour la création et la solution de problèmes  (la CPI), mais il y a aussi des performances spéciales tels que des jeux simultanés, des jeux simultanés à l’aveugle et des démonstration qui sont réalisées sous la coordination de la FMDJ. Internet devient de plus en plus important, tant pour le jeu que pour le relais de l’information, et le site web de la FMDJ (www.fmjd.org) tient un rôle instrumental.

La structure organisationnelle de la FMJD a été renouvelée il y a peu de temps. La FMJD accueille maintenant trois sections qui présentent les principales variantes du jeu de Dames. La section principale concerne la version internationale, composée de 100 cases, utilisée par et dans toutes les fédérations participantes.

Deux versions plus anciennes de ce sport se jouent  sur un plateau de 64 cases. La version russe/brésilienne est la version folk, elle est présente dans presque tous les pays de l’ex-Union Soviétique, ainsi qu’au Brésil. On retrouve la version « checkers » principalement dans la zone anglo-américaine et dans les anciennes colonies anglaises à travers le monde. Ces deux variantes ont maintenant leur propre section et elles utilisent leur propre système lors des championnats internationaux.

Le président, le vice-président exécutif, le secrétaire général, le trésorier et les administrateurs des tournois de la FDJM  dans leur ensemble sont également au service de ce jeu au niveau international. Ces membres sont choisis par l’Assemblée Générale, l’organe principal de la FMJD, pour un mandat qui dure en principe quatre ans. Cette équipe est complétée par les présidents des confédérations continentales et par les présidents des 64 sections.

Le bureau  commun de la FMJD est situé à Orteliusstraat 147hs, 1057 AX, Amsterdam, Pays-Bas avec comme chef du bureau des projets le grand maître Johan Bastiaannet.

Depuis 2009, le président de la FMJD est Harry Otten.

Nouvelles

Ladies and gentleman, let the games begin!